Le Bouddha de Banlieue

Le Bouddha de Banlieue de Hanif Kureishi raconte la vie d’un jeune homme, Karim, « Paki », c’est-à-dire un enfant de Pakistanais émigrés, qui découvre à 17 ans beaucoup de chose, le fonctionnement de la société dans les années 80 dans cette époque Thacher en Angleterre, violente socialement et raciste. Ce jeune homme découvre aussi l’amour et sa bisexualité.

Majoritairement hétéro il est très à l’aise dans son identité de bisexuel.

Bien que sorti il y a 10 ans, ce roman est toujours disponible, il a été couronné par le Whitbread Prize et il avait fait sortir de son silence Salman Rushdie : Voilà exactement le roman que l’on pouvait espérer qu’Hanif Kureishi écrirait : sauvagement irrévérencieux et insolent, mais fondamentalement émouvant et plein de vérité.

Il est vrai que l’adolescence de Karim est dure, ces parents se séparent, il galère dans ces amours, dans son boulot, autour de lui ces amis ont des vies difficile… Tout au long du récit, à travers ce garçon bisexuel nous découvrons un portrait de Londres dans les années 80.